La nuit

galeriemembrefontainemonstrenocturneauxyeuxdelune.jpg

Elle était là contre le mur, lorsqu’enfant je tremblais de peur dans mon lit.

Elle se glissait lentement  dans le couloir obscur qui menait à la salle de bain

Elle hantait chacune de mes soirées dans sa lugubre robe noire.

Et puis j’ai grandi  et j’ai compris que la nuit n’était pas un monstre et qu’il suffisait d’une seule petite lumière pour la faire fuir et dès lors je l’ai bannie de ma vie en allumant chaque soir une lampe pour l’éloigner de moi.

Mais un jour elle est revenue plus menaçante et  dangereuse que jamais. Elle me cachait les obstacles qui m’entouraient. Elle me privait de la lumière du soleil et m’empêchait de voir ce que j’aimais le plus.

Cette fois-ci il n’y avait  plus de lumière capable de la faire fuir…

Alors j’ai essayé de m’en faire une amie.

Mais, la nuit est rancunière, elle avance devant moi sans guider mes pas.

Elle se cache à chaque coin de rue et surgit parfois pour m’effrayer  dans l’aboiement d’un chien, un coup de klaxon ou un bruit de freinage.

Elle me suit dans l’escalier lorsque je rentre chez moi seule le soir

Elle est dans chaque miroir ou je ne croise plus mon regard

Elle écoute les battements désordonnés de mon cœur lorsque je sens quelque chose qui me frôle en passant.

Alors tout au fond de mes yeux éteints  je fais revivre un bel arc-en-ciel qui efface l’espace d’un instant l’obscurité qui m’entoure.

J’imagine que je serre très fort dans mes bras  la petite fille effrayée que j’étais et en  consolant l’enfant qui se cache toujours en moi  je me console moi-même et  je n’ai presque plus peur…presque plus…

 

Publié dans : Divers |le 12 septembre, 2008 |8 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

8 Commentaires Commenter.

  1. le 12 septembre, 2008 à 15:13 Sacha écrit:

    J’ai découvert votre blog par hasard il y a quelques semaines et je l’ai aussitôt ajouté à mes favoris. Je me permets maintenant des visites régulières. Ce texte que je viens de lire m’a complètement bouleversée, je manque de mots pour l’exprimer. Simplement je vous envois un peu de lumière de mon coeur et vous dit qu’il y a des gens qui pense à vous.

  2. le 12 septembre, 2008 à 18:46 maninou85 écrit:

    Moi aussi j’ai été très émue en lisant ce texte. Il est tellement sobre et tellement juste… il nous explique tout à nous qui avons du mal à imaginer ce qu’est le noir perpétuel. Je pense souvent à toi, tu le sais. Comme j’aimerais être une bonne fée et chasser cette nuit qui t’enveloppe ! Amitiés.

  3. le 22 septembre, 2008 à 9:51 Angélique écrit:

    Ton texte est boulversant ….(silence)

  4. le 23 septembre, 2008 à 22:33 Janou écrit:

    j’ai découvert votre blog par le biais de celui de frimousse. ce texte est très beau et émouvant. que vos pensées positives continuent d’éclairer votre vie.

  5. le 25 septembre, 2008 à 17:53 HAZEBROUCQ écrit:

    une amie m’a guidée vers vous, j’ai admiré votre travail …. et là , je viens de lire ce poeme qui m’a bouleversée … je ne suis pas prête de vous oublier , vous aller éclairer ma vie …. je vous remercie d’être là ….

  6. le 31 janvier, 2009 à 11:59 mamieflash écrit:

    je te donne le bonjour,

    tu es toujours aussi émouvante ma belle

    quand je lis les commentaires des personnes

    comme toujours c est trop beau et tellement pleins de vérité

  7. le 5 juillet, 2009 à 23:36 caval écrit:

    très beau texte katouya pleins d’émotions, bouleversant…

  8. le 7 octobre, 2009 à 11:46 Nénette33 écrit:

    Difficile à commenter… pour quelqu’un qui a toujours peur de la nuit !

Laisser un commentaire

Hellsing-The Bird of the He... |
linida |
harry0832 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Forêt Enchantée de Zhélia
| albatros2
| tarentelle jouet 27 yachtin...